Produits alimentaires d’origine chinoise contaminés par de la mélamine !

Publié le par Harmonie

       
      En Chine, plus de 50 000 cas d’intoxication, dont au moins 4 décès, ont été signalés chez de jeunes enfants ayant consommé des produits laitiers contaminés par de la mélamine.

Qu’est-ce que la mélamine ?


      La mélamine est une substance chimique qui entre dans la composition de certains plastiques et adhésifs. Cette substance attaque les fonctions rénales et peut provoquer des calculs rénaux, des dommages au système reproducteur, le cancer de la vessie, une insuffisance rénale aiguë ou même la mort ! A faible dose, elle n’est pas considérée comme hautement toxique. Des traces de mélamine sont souvent retrouvées dans les produits alimentaires industriels, cela en quantité minime (< 2.5 ppm).

 

Quels produits sont concernés ?


     Les produits alimentaires d’origine chinoise, tel que : le lait maternisé pour nourrissons, les produits dérivés du lait (crème de yaourt glacée, crème en poudre pour café), les gâteaux et sucreries.

     Les autorités responsable de la sécurité alimentaire ont retrouvé des quantités supérieur à 2.5 ppm de mélamine dans plus de 60 produits chinois vendus sur leur territoire.

 

Parmi les enfants contaminés, environ 80% ont moins de 2 ans.

Le 8 octobre 2008, 10666 enfants étaient hospitalisés dont, 8 étaient dans état grave.

 Quelles sont les mesures mises en place ? 


     Un système de surveillance a été mis en place par les autorités chinoises (retrait des produits destiné à  rétablir la confiance du public dans les produits laitiers chinois).

Le 8 octobre 2008, les autorités chinoises ont annoncé la mise en place temporaire d’une réglementation proposant un seuil de mélamine maximum dans les produits alimentaires.

Le 9 octobre 2008, le centre de sécurité alimentaire de Hong Kong a publié une alerte à la mélamine.

 

Et le monde?


    
Il n’y a pas de consommation dans les pays de l’UE de laits maternisés en provenance de Chine.

L’exposition des adultes ayant consommé des biscuits/chocolats ne devraient pas se traduire en intoxication, contrairement aux enfants s’ils en mangent en grande quantité.

     Un arrêté interministériel (France), daté du 26 septembre 2008, ordonne la suspension de la mise sur le marché français et le retrait des denrées alimentaires contenant des produits laitiers d’origine chinoise pour une durée d’un an.

     Des produits contenant une dose de mélamine trop élevée, ont été découvert au Canada, en Belgique et dans certains pays asiatiques (Japon, Indonésie, Thaïlande…).

 


     Il ne se passe pas un jour sans que l’on ne découvre des traces de mélamine dans des produits alimentaires d’origine chinoise quelque part dans le monde.


Sources :

     http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2008/10/02/004-chine-melamine-rappel.shtml?
     http://www.invs.sante.fr/


Publié dans Epidémie

Commenter cet article