Les facteurs en cause dans la maladie de l'asthme

Publié le par Emeline





Définition de la maladie 


L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches qui associe plusieurs processus :
            -  Une hyper-réactivité des bronches
            -  Une inflammation locale et un épaississement des parois bronchiques accompagnent 
               de la formation de mucus.

            -  Une diminution du diamètre des bronches.

 

Lors d'une crise d'asthme typique, les bronches se contractent, développent un œdème qui diminue leur diamètre. Elles s'obstruent et empêchent alors l'air de circuler. La gêne ressentie au cours d’une crise est provoquée par la difficulté du passage de l'air dans les voies respiratoires. Une toux et un sifflement caractéristique accompagnent cette gêne.

 

On note aussi d’autres manifestations de l’asthme moins typiques et retardant le diagnostic de la maladie :

            - Des épisodes de toux sèche évoluant depuis plusieurs semaines, voir plusieurs mois ou années,
              survenant le plus souvent le soir, au cours de la nuit où à l'effort

            - Des épisodes de bronchites à répétition

            - Un essoufflement, la sensation de chercher son souffle

            - Une grande fatigue

            - Une toux fréquente, pendant plusieurs semaines après une rhinopharyngite.

 

L'asthme est une maladie qui peut évoluer lentement sans que le patient ne s'en rende compte. Non traité, l’état du patient s'aggrave petit à petit et peut, des années plus tard évolué vers une insuffisance respiratoire aux conséquences parfois sévères et plus difficilement maitrisables.

 

L'asthme pourrait être comparé à un iceberg. La partie visible correspondrait à la crise typique avec ses sifflements. La partie immergée, invisible, serait les manifestations plus sournoises, moins faciles à relier à l'asthme.

 

Quelques chiffres

 

Depuis vingt ans, le nombre de personnes asthmatiques est en augmentation en France, mais également un peu partout dans le monde.

 

              - Aujourd’hui en France, plus de 3 millions de personnes sont touchées

              - Un tiers des malades est âgé de moins de 15 ans

              - 8% des adultes et 6 à 10 % des enfants sont asthmatiques

              - 1500 individus meurent chaque année

              - L'asthme est responsable de 600 000 journées d'hospitalisation

              - 1 milliard d’euros est dépensé chaque année

              - 1/3 des asthmatiques suit un traitement

 

 

Les facteurs en cause

 

Le caractère allergique est retrouvé chez plus de 80% des enfants asthmatiques et chez plus de 60% des adultes asthmatiques. Tous les allergènes peuvent provoquer de l'asthme : les acariens, les pollens, le latex, les moisissures, les médicaments, les insectes, les anesthésiques, les aliments….

 

Différents facteurs interviennent en proportion variable d'un sujet à l'autre et en fonction de l’évolution de l’asthme :

              

 


Un  lien entre rhinite allergique et asthme allergique
est connu depuis de nombreuses années. En effet, les parois des bronches et du nez réagissent de la même manière face aux allergènes. Asthme et rhinite allergique sont deux manifestations de l'inflammation des voies respiratoires.

40% environ des personnes présentant une rhinite allergique développeront un asthme au cours des années suivantes. De plus, 80% des asthmatiques présentent une rhinite allergique. Si la rhinite n’est pas soignée, elle peut parfois aggraver l’asthme. Il est donc indispensable de rechercher et traiter la rhinite chez un asthmatique. La prise en charge précoce d'une rhinite allergique évite l'apparition d'un asthme.






http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/asthme/


 

Publié dans Liens maladie-facteurs

Commenter cet article